karine et david hotes du carre 1705

Le Carré 1705 réouvre ses portes !

Découvrez l’interview croisée de ses propriétaires…

Alors que le Carré 1705 a subi un important incendie l’an dernier, ses propriétaires, Karine et David, se sont retroussés les manches pour donner une seconde vie à leur ferme d’hôtes, devenue en quelques années, un lieu incontournable du tourisme et de l’événementiel en Charente-maritime.

Après l’épreuve que vous avez traversée début 2020 (n.d.r.l : l’incendie du bâtiment hébergent les chambres d’hôtes), où avez-vous puisé la force de tout reconstruire ?

Karine : Bien sûr, sur le coup, cet incendie fut un vrai traumatisme; tout notre travail depuis plus de 5 ans est parti en fumée ! Tout a été endommagé et le choc émotionnel fut conséquent. Une fois cette blessure acceptée, vient le temps de la résilience, où l’on aborde cette épreuve comme une opportunité pour aller encore plus loin, et nous challenger !
David : Nous avons aussi reçu un soutien inconditionnel de nos clients, de nos partenaires, qui voulaient absolument que le Carré se relève ! Nous avons été très touchés par cet élan de solidarité qui s’est mis en place à chaque étape de la renaissance du Carré (au début, avec une cagnotte en ligne créé à l’initiative de nos clients), puis tout au long des travaux, avec de nombreuses bonnes volontés, qui nous ont prêté main forte chaque semaine. C’est gravé dans notre cœur à jamais !

L’idée était de reconstruire à l’identique ?

David : On s’est vite dit que l’on allait faire pareil, mais en mieux ! Nos 5 ans d’existence nous ont confirmé que le concept était apprécié et que nos valeurs trouvaient écho auprès de nos clients. Cette épreuve nous donne l’opportunité de poursuivre notre cap tout en nous renouvelant !
Karine : Pour ce nouveau Carré, on a voulu aller encore plus loin, que ce soit dans l’ambiance « comme à la maison » avec une déco chaleureuse et cocooning, que dans notre engagement en faveur du fait maison, du réemploi, de la consommation locale, du « made in France »…

Concrètement, qu’est-ce qui change ?

Karine : 80% mobilier et des éléments de déco ont été chinés auprès de particuliers et brocanteurs locaux : ça nous tenait à cœur de faire un projet en économie circulaire, le reste a été acheté auprès d’artisans ou créateurs français (luminaire / literie / machines à cafés …). On a mis un point d’honneur à choisir des matériaux de qualité, avec une « âme », tout en limitant notre impact sur l’environnement. Cela demande du temps et de la passion, deux ressources précieuses pendant toute cette année de reconstruction !
David : On s’est aussi interrogés sur l’accueil que l’on offre à nos clients, on a aussi décidé d’aller encore plus loin dans notre démarche de consommation responsable, en poursuivant le fait maison en développant du 100% local, et en accueillant 4 poulettes et un potager en permaculture ! En parallèle, nous avons créé avec 5 autres chambres d’hôtes des environs de La Rochelle, le réseau des éco-hôteurs, avec une charte d’accueil basée sur ces valeurs de convivialité, de fait maison, d’accueil comme à la maison.

Y a t-il des projets à venir ?

David : Des projets, on en a plein la tête ! L’espace dont nous disposons nous offre encore pleins de possibilités et il est possible qu’un nouveau projet pointe le bout de son nez l’année prochaine…
Karine : On souhaite rendre encore plus accessible le Carré 1705 au plus grand nombre, que les gens puissent venir s’y poser, travailler, boire un verre, chiller… on a un projet qui va dans ce sens, et on vous le dévoile très prochainement !

Le mot de la fin, comment va votre mascotte, Biscotte (n.d.r.l : leur golden) ?

Karine et David : Vous lui manquez, elle vous attend !